Articles

Dans des draps russes

Image
Tel est le titre d'un nouveau recueil de poèmes préparé par notre collaborateur Marc Tiefenthal. Les Russes sont nombreux à visiter le présent blog, bien qu'ils se manifestent moins ces derniers temps, trop occupés à harceler les ordinateurs ailleurs.

Amen, soit.
Enfin, ce recueil est comme pratiquement toute l'oeuvre dudit poète bilingue Néerlandais - Français. Mais avec l'aide d'un ami directeur artistique, il n'est pas exclu que ce coup-ci, le recueil soit également publié en Français. Vous trouverez en temps opportun des nouvelles au site web concerné. Allez voir et goûter cette poésie.



Et pour les Russes la même chose

En avant-première et à titre d'avant-goût:

Parfois plusieurs paroles ne suffissent pas

« Elle s’est engouffrée à l’intérieur de la voiture sans prendre le temps de me serrer la main »
(Henning Mankell, les bottes suédoises)


Je ne suis pas resté
bouche bée
devant ce gouffre.

Ayant gardé la main
dans ce haut jeu festin,
je réfléchis…

Baai, baai, Stanislas

Image
Connaissez-vous cette expression : on l’aura su ? Eh bien, il y a des choses que nous savons à peine.
Stanislas Petrov est mort. Cela ne vous dit rien.

La guerre froide entre le communisme et l’occident fut considérée par les maîtres de la guerre comme la troisième guerre mondiale. Si au fond et finalement elle n’a pas éclaté, c’est grâce à Stanislas Petrov. On l’a su, oui, très tard. Après la chute du communisme.

Il est mort au mois de mai 2017 et on ne nous a pas dit. Comment nous le savons à présent ? Mystère, sans doute.

Et puis, il y a ces politichiens qui vous disent que c’est eux qui ceci et cela et finalement il faut que quelqu'un le fasse, car eux ne font rien. Bla, bla, bla, c’est tout. Stanislas était de ceux qui devaient faire ce que ces politichiens disaient. Mais il a hésité et n’a rien fait, pour finir. Ainsi, il aura sauvé le monde. Et ces politichiens détestent ces gens et ils le fourrent dans un coin, dans le silence.

Il est mort, un héros de nos temps. En …

Baai baai Laurette

Image
Je tiens à écrire cet article en Français. Vous allez voir pourquoi. Dans son style pompeux et si peu propre à ses origines ouvrières, Laurette Onkelynx a annoncé son départ. Elle quitte la politique. Sa propre fille serait impliquée dans les scandales qui ruinent en ce moment son parti. Trop, c’est trop. Une conférence de presse pour l’annoncer.

D’accord, on comprend. Et du coup, à gauche et à droite, on commence à écrire n’importe quoi sur cette femme. Entre autres, qu’elle déteste le mot Flamand. Dans son cas, cela revient à la trahison de ses origines flamandes en question. Pauvre Gaston. Double trahison, tant qu’on y est.

D’accord, je pourrai comprendre mais quand même. Je déteste le mot F, moi aussi, mais cela ne revient pas à une trahison. Mon père étant originaire des Pays-Bas, ma mère à moitié Française, je ne suis pas flamand, comme Laurette.

Ceci dit, elle est partie. Elle se retire, prend sa retraite. En ses propres mots, elle commence une troisième carrière. En fait, c…

Lettre ouverte à M. Macron, président fraîchement élu de la République française

Image
Monsieur le Président,

Je vous écris une lettre, que vous lirez peut-être, si vous avez le temps. Sinon, vous le faites lire par une autre personne qui vous en fera le résumé. Nous le savons tous, le Royaume Uni, ce pervers Albion, quitte l'Union européenne. Celui que j'appelle notre tiers monde au sein de l'Union, quitte l'Union.

J'en suis ravi. J'ai applaudi. Ces gens n'ont jamais rien compris à nous. Je les ai scandalisés lors d'une visite de travail à Londres en 1999. Ils me demandaient si les Belges mangeaient le poulet lors de la crise des poules. J'ai répondu: oui. La question en effet n'était pas notre santé ni celle des poules mais comment se débarasser du cochon qui était notre premier ministre. Et cela a bien marché.

Ils en étaient bouche bée. Je profitais de ce silence pour y ajouter: "D'ailleurs, comment avez-vous fait pour vous débarasser de M. Tatcher? Exact, les vaches folles." Ils étaient KO.

N'empêche, …

Dis-moi, poisson, qui est le plus grand con?

Image
Pendant quelques jours, j’étais ce qu’on appelle hors ligne, alors que j’étais en ligne avec les poissons. Entre-temps, j’appris qu’Obama avait donné une interview pour faire connaître ses nouvelles visions mais aussi pour dévoiler un secret d’état, une décision qu’il a prise.

En effet, selon les néo-costauds il aurait dû attaquer Assad en Syrie puisqu’il avait empoisonné ses propres sujets. Parmi ses néo-costauds, le vice-président Bidon et le ministre des Affaires étrangères John Kelly, qui, plus jeune, était contre la guerre au Vietnam. Obama parlait dans l’interview d’un scénario. On fait beaucoup de cinéma aux États-Unis. Et tout seul, pendant vingt quatre heures, il réfléchissait à la facture que le monde devait payer. Et il décida donc de ne pas attaquer. Un homme d’état ne doit pas toujours crier qu’il est costaud et doit même réfléchir à terme.

D’ailleurs, pour Obama, le Moyen-Orient pourrait bien exploser sans lui, étant donné qu’il ne s’entend pas avec les bandits Benjamin…

Un mariage à la campagne

Image
Cela fait drôle : on se lève tôt, on quitte Temse (Sint-Niklaas) pour se diriger vers la France. A 25 km à peu près de la France, on trouve le petit village où aura lieu le mariage de ma deuxième fille. Et voilà que son futur mari nous accueille en Néerlandais !

Petit à petit il s’avère que ma fille en question se marie avec le cadet des avant-derniers francophones ayant quitté le nord du pays, encore que deux des enfants sont toujours à Antwerpen. La famille a émigré en Wallonie, voire en France, où l’aîné a trouvé havre à la Rochelle.

Bref, ma fille continue une certaine tradition dans ma famille….

Mort d'un géant

Image
Nous apprenons la mort, par implosion, du système financier informatique fédéral belge communement dénommé FEDCOM. Ce terme ne veut rien dire et a été choisi sans tenir compte de l'existence d'autres FEDCOM. Hilarité. Son démarrage devrait avoir lieu en 2000, et était annoncé dans les deux grands canards économiques du pays, de Tijd et l'Echo. Il a été démarré effectivement en 2007. Il n'y a pas que les chemins de Dieu qui sont bourrés de mystère. Il était le seul grand système informatique fédéral à fonctionner et a coûté un os en heures et en euros. Il était opérationnel depuis 2012.

Il doit son succès au fait que non le Ministère des Finances, réputé être dilettant, mais son administration du Budget avait été mise en charge du projet. Cette administration était devenue un service public autonome et devint ainsi l'objet du désir de certains, surtout des dilettants.
Installé selon les règles de l'art, comprenant de nombreuses réunions impliquant les futurs ut…